Sélectionner une page

SALAIRE/REMUNERATION

Application des revalorisations salariales à compter du 1er avril.

Revendications : 

%

d'Augmentation Générale pour tous (Ouvriers, ATAM, Ingénieurs et Cadres).

%

d'Augmentation Générale pour tous (par rapport à la remise en cause des NAO en 2020.

€ de talon.

%

d'Augmentation supplémentaire sur les établissements impactés par la baisse des subventions aux ASC

%

de Budget Augmentation Individuelle

salaire mensuel de base

Pas de salaire mensuel de base inférieur à 2000€ pour les ouvriers et 2200€ pour les ATAM.

Rattrapage salarial

Poursuivre le rattrapage salarial sur les établissements où les niveaux de salaire et/ou de coefficient sont nettement inférieurs aux moyennes ATSA, notamment sur Petit-Quevilly vis-à-vis les sites intégrateurs, qui font pourtant appel aux mêmes métiers et qualifications.

Autonomie

Rendre aux Directions locales une marge de manœuvre pour des mesures ponctuelles relatives aux rémunérations.

Solidarité

Vérification de l’application des augmentations de rémunération aux pensions des salariés en invalidité quelle que soit la catégorie, avec effet rétroactif.

Revalorisation

Revalorisation, à minima, de toutes les primes et indemnités de 5%.

Légalité

Remettre en œuvre la filière des agents de maîtrise telle que prévue par les conventions collectives (les team-leaders doivent être classés parmi les agents de maitrise).

Prime d’ancienneté

Calcul de la prime d’ancienneté à partir du salaire de base réel et déblocage de cette prime au-delà de 15 ans.

Journée de solidarité

Prise en charge de la journée de solidarité par l’employeur.

Un vrai 13ème mois

Instauration d’un vrai 13ème mois pour tous les salariés (en plus du minimum conventionnel annuel).

Médaille du travail

Attribution, sur tous les sites, au minimum, d’un jour de congé exceptionnel pour chaque médaille du travail.

FIN DE CARRIERE

Mise en place d’une pré-retraite « ALSTOM » pour toutes les catégories socioprofessionnelles, revoir le non-cumul CAA/CET.

 Harmonisation des cotisations retraites complémentaires dans le régime AGIRC-ARRCO au niveau de Transport.

EGALITE PROFESSIONNELLE

Établissement d’un rapport complet de situations comparées sur l’égalité professionnelle permettant d’identifier les inégalités. Ce rapport doit  indiquer la durée moyenne entre deux promotions successives par catégorie socio-professionnelle et par sexe,  pour prendre en compte l’âge, l’ancienneté et pas uniquement le poste occupé.

DEPLACEMENT PROFESSIONNEL

Ouverture de négociation sur le sujet.

Revaloriser les indemnités prévues par « MEST ».

EMPLOI

Maintien de tous les emplois, activités et sites industriels.

Arrêt des externalisations, des délocalisations d’activités et embauche des intérimaires et prestataires.

Remplacement systématique des départs notamment de ceux en production.

Embauche des apprentis à l’issue de leur formation.

FORMATION

Effort de formation professionnelle de 6% de la masse salariale.

Accès facilité pour les opérateurs au e-learning.

AUTRES SUJETS

Accès aux outils et dispositifs informatiques mis en œuvre par Alstom qui respecte les contraintes de confidentialité et ce pour toutes les catégories socio-professionnelles, notamment pour tous les opérateurs.

Prise en charge par Alstom du lavage des vêtements de travail et des EPI lavables (ex : casquettes de sécurité)